PLANTATIONS
  MURS, RESTANQUES
  CALADES
  REVETEMENTS DE SOL
  FONTAINES, BASSINS

Différentes techniques et appellations.


Le sol naturel peut évidemment servir de cheminement. Le tassement à la longue le rend souvent porteur. Sauf s'il est trop sableux, argileux, humide, sec... bref il n'est pratiquement jamais utilisable. C'est la terre battue.
De tous temps l'homme a cherché à le rendre plus accessible. Déjà au paléolithique nos ancêtres vivant à la Baume Bonne (Quinson, Alpes de Haute Provence) avaient disposé sur le sol de leur grotte des gros galets sur lesquels ils pouvaient marcher à pieds secs. C'était plus un mélange terre-pierres qu'une calade. Cette dernière semble n'avoir été utilisée que beaucoup plus tard souvent en liaison avec des techniques agricoles.
Les romains employaient des grosses pierres plates dont ils faisaient des dallages et, tandis que leurs rues étaient plutôt pavées, leurs « Via » romaines étaient constituées d'un enrochement de gros blocs enfoncés profondément dans le sol pour résister au passage des chars, et présentant une face supérieure plate pour être carrossables.
Le XVIII° siècle voit les moyens de transports s'alléger et devenir plus confortables avec l'invention de la suspension. Mais les carrosses et diligences étaient fragiles et il a fallu leur donner un sol plus régulier. L'écossais Mac Adam inventa la première chaussée structurée multi-composite, constituée de couches de granulats de calibres différents, les plus fins en surface étaient stabilisés à la chaux.
Le XIX° améliore cette technique et emploie volontiers des scories de charbon dont l'effet dit « pouzzolanique » en précipitant les argiles constitue la cendrée. Le pavement des rues se généralise, et au XX° avec l'emploi du goudron de houille puis du bitume apparaissent les chaussées modernes.
Aujourd'hui dans nos jardins nous cherchons à remettre en pratique toutes ces anciennes techniques qui s'intègrent parfaitement au paysage. Dans un souci de préservation de l'environnement nous employons de préférence des matériaux de recyclage ou mieux, nous stabilisons les sols en place
paysagiste Toulon

Enrochements gros blocs
Empierrement de gros blocs présentant une face supérieure plate.

Château Mentone à Saint Antonin du Var,
Cabinet ARCH, Robert MICHEL architecte.
paysagiste Toulon
paysagiste Toulon paysagiste Toulon paysagiste Toulon

Mélange terre-pierres
paysagiste Toulon Sol en mélange terre-pierres dans la tèse de Baudouvin.

Ville de La Valette du Var,
Cabinet ALEP, Philippe DELIAU architecte paysagiste.

Sol en mélange terre-pierres dans le jardin d'ombre de Baudouvin.

Ville de La Valette du Var,
Cabinet ALEP, Philippe DELIAU architecte paysagiste.

paysagiste Toulon
paysagiste Toulon Allées en mélange terre-pierres traversant la prairie fleurie  à Baudouvin.

Stabilisation en place à la chaux
Confection d'un sol stabilisé en place, renforcé à la chaux .
La chaux est épandue sur toute la surface à stabiliser et incorporée à l'aide d'un préparateur de sols.
Après un compactage mécanique puissant, un dernier réglage au râteau suivi d'un arrosage abondant permet de constituer la chape finale.
Il aura fallu attendre encore quelques semaines pour que la carbonatation de la chaux donne à la chaussée sa solidité finale qui lui permet depuis plusieurs années le passage sans dommages de tracteurs  agricoles et d'engins sur chenilles.
En cas de dommages accidentels ou de travaux sous chaussée quelques poignées de chaux permettent la réparation sans traces.

Levée Saint Nicolas à Hyères, Conservatoire du Littoral, Parc National de Port Cros,
Cabinet ALEP, Philippe DELIAU architecte paysagiste.
paysagiste Toulon
paysagiste Toulon paysagiste Toulon paysagiste Toulon paysagiste Toulon

Tout venant ou produit de recyclage des bétons de démolition, stabilisé à la chaux
paysagiste Toulon Sols en produit de recyclage stabilisés à la chaux au Jardin des Oliviers à La Londe les Maures.

Cabinet Extrapoles&Partners, Dominique BARBERET Paysagiste
paysagiste Toulon
paysagiste Toulon Allées en produit de recyclage stabilisé à la chaux dans les jardins de Baudouvin.
Malgré les fortes pentes de la motte de Mauguio et les pluies excessives des « épisodes Cévenols », les produits issus de démolition, -comme les graves naturelles- stabilisés à la chaux résistent à l'érosion.

Ville de Mauguio-Carnon,
Cabinet FABRICA TRACEORUM, Corrado de GUILI MORGHEN architecte.
paysagiste Toulon

Stabilisation pouzzolanique
Le sol du Rayol Canadel est issu de la détrition des micaschistes des Maures. Il est argileux et riche en paillettes de mica très glissantes. La chaux n'aurait pas suffit à le stabiliser. Nous avons apporté en supplément un pourcentage important de pouzzolane en granulométrie fine pour précipiter les argiles.

Ville du Rayol Canadel,
Geneviève BAUDIN architecte du patrimoine.
paysagiste Toulon paysagiste Toulon

Gravillonage
paysagiste Toulon A proximité des maisons d'habitation, les gravillons constituent une agréable couverture de sol qui présente en plus l'avantage d'être très sonore et donc de révéler les présences importunes la nuit.

Cour d'honneur du château Mentone à Saint Antonin du Var, Cabinet ALEP, Philippe Deliau architecte paysagiste.

Bétons désactivés
La désactivation des bétons avant leur durcissement permet après lavage, de mettre en valeur les agrégats qui entrent dans leur composition.
paysagiste Toulon paysagiste Toulon

Fantaisies
La fantaisie s'inscrit dans le choix des matériaux comme ci-dessous à gauche à l'écoferme pédagogique de La Barre ou une partie du sol du jardin des senteurs est pavée de bouteilles renversées, ou comme ci-dessous à droite dans certaines allées du potager de Baudouvin d'autres chemins sont faits en panneaux de caillebotis métalliques.

Cabinet ALEP, Philippe DELIAU architecte paysagiste.
paysagiste Toulon paysagiste Toulon

Briques cassées
Dans les potagers ou autres jardins recevant de nombreux arrosages, ce paillage qui réduit l'évaporation du sol, évite en même temps de se salir les semelles. Comme ci-dessous les deux photos de gauche dans le potager de Baudouvin à La Valette du Var ou ci-dessous à droite dans le jardin des senteurs de l'écoferme pédagogique de La Barre à Toulon.

Cabinet ALEP, Philippe DELIAU architecte paysagiste.
paysagiste Toulon paysagiste Toulon paysagiste Toulon


Briques pleines
paysagiste Toulon La terrasse ombragée du restaurant gastronomique de l'Abbaye de La Celle est chaleureusement pavée de briques rouges.

Conseil Général du Var,
Francesco FLAVIGNY
architecte en chef des Monuments Historiques.
paysagiste Toulon Les allées du jardin des bassins à l'écoferme pédagogique de La Barre soulignent la couleur générale de cette enfilade de bassins et de fontaines à l'italienne restaurée dans cette bastide Toulonnaise.

Cabinet CARRES VERTS, Philippe DELIAU architecte paysagiste. 
paysagiste Toulon


Haut de page


CONTACT                          
  
FREDON PAYSAGES - 2100 avenue Jean Monnet 83260 La Crau - Tél : 04.94.57.32.27 - Fax : 09.70.62.14.88 - websolutions® Paysagiste